Les portraits

BordeauxDemain c'est un collectif. Pourquoi en faire partie, dans quel but, qu'y avons-nous fait et qu'allons nous faire, nous vous en parlons dans les pages de ce site ou sur Facebook.

Mais à côté de tout cela, un collectif c'est surtout des personnes qui s'engagent, ensemble, pour accomplir quelque chose. Chacun a ses raisons, son histoire et nous vous proposons d'en découvrir quelques unes en image et en parole dans cette série de mini-portraits:

  • Qui es-tu?
  • D'où viens-tu?
  • Quelle est la source de ton engagement?
  • Quelque chose à partager sur toi?

4 questions simples auxquels des membres de BordeauxDemain apportent chacun leur réponse: diversité fait force!

 

En politique on s’engage par différents biais.

Le militantisme avec son sentiment d’appartenance à un corps, on pourrait dire une armée tant la hiérarchie et le vocabulaire font penser à une campagne militaire. Être dévoué, disponible sont les maître mots. Savoir prendre des coups aussi. Cette approche est formatrice du milieu et du contexte. On en ressort laminé pour certains. On y reste par esprit clanique pour d’autre. On le quitte par esprit de liberté, mais formé, grandi néanmoins.

 

 

Bordeaux est Avenir. 1er Février 2017. Station Ausone, Bordeaux.

J’assiste à la présentation du livre qu’Alexandra a écrit sur Bordeaux, sa transformation, ses habitants ainsi que sur son propre cheminement de femme, d’élue. Nous nous connaissons depuis que j’ai fait mes premiers pas professionnels au sein de l’association Unis Cité en 2006. Le service civique, une politique jeunesse aujourd’hui. Un projet associatif utopique à l’époque.

Cap’ables

C’était l’accroche retenue, il y a du temps déjà, par un mini groupe dont, entre autres, un philosophe, un sociologue, une femme d’action et moi. Cap’ables résumait parfaitement une conviction : chacun/chacune peut participer à la construction de l’avenir commun, chacun/chacune possède un potentiel à donner. Cela devait donner naissance à un blog, à un mouvement, à… et c’est devenu Bordeaux Demain. Demain, c’est surtout cela qui me va bien car plus loin, c’est bien incertain, voire trop tard.

 

Je viens de fêter mes 22 ans quand j’entends pour la première fois parler de Bordeaux Demain. Installé de nouveau dans le quartier St Augustin après y être né, c’est par ma tante, très engagée dans le tissu associatif local, que j’apprends qu’un groupe s’est constitué et entend bien discuter de grandes questions dans le but d’y apporter des réponses locales adaptées. Terminant mon cursus universitaire à Sciences Po, rempli d’engagements associatifs divers, c’est tout naturellement que ces réflexions suscitent mon intérêt. On n’oublie pas de me préciser qu’une des fondatrices est une adjointe au Maire d’Alain Juppé. La course pour l’investiture présidentielle à droite bat son plein et j’ai une réticence naturelle pour ce camp. Mais puisque le débat est libre et l’association apolitique je me dis qu’il serait idiot de ne pas tenter le coup. Et c’est ainsi que je prends place dans le canapé de Christophe Adam un soir de semaine de novembre 2016.

Bordeaux Demain

Association loi 1901

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mentions légales

© Bordeaux Demain - 2018

Restez informés

Recevez les informations de Bordeaux Demain